Chypre

Chypre pour nous c'est Musulman au nord et Chrétien au Sud et partout le mélange des 2 comme sur cette photo. Une île entre orient et occident. Une hésitation !

Une île fortement imprégnée de sa domination anglaise : prises électriques, conduite à gauche, population anglophone et de nombreux touristes britanniques.

Chypre est vivante, bouillonnante et peut-être même un peu brouillonne dans son développement.

Etapes

Etapes Km Hébergement * Autres
Port de Girne (Kyrenia)       Arrivée 8h 30 – Débarquement – Contröle de police – Sortie du port 10h 30
Girne (Kyrenia) 4 Hôtel Nostalgia 3 Conduite à gauche
Nicosie 34 Hôtel Tony the place to stay 2 Longue ascension de 7 km pour franchir la ligne de montagnes du nord; Arrivée dans la vielle ville circulaire fortifiée
Contrôle des passeports sortie de la zone contrôlée par les turcs et la même chose à l'entrée de la zone contrôlée par les grecs au centre de la ville ancienne
Toujours la vieille ville
Larnaca 49 Hôtel appart Tsokkos 7 5  
Larnaca aéroport       Taxi, vélos emballés

Chypre

07-11 sept. 2017

Tasucu, le 2eme port sur notre liste ! On file au port se munir de billets pour un embarquement à 22heures, un départ à minuit et une arrivée à 6heures. L'heure d'embarquement est respectée, enfin, c'est à 22 heures que l'on commence à passer aux contrôles avant d'embarquer. Ils ont bien tenté de nous demander de passer nos vélos après déchargement sur le tapis à bagages et ils ont renoncé devant ma tête. On est passé avec un contrôle visuel d'un douanier qui s'est attaché à montrer qu'il faisait bien son travail. Passeports tamponnés nous montons à bord par la rampe des voitures.

Nous nous installons avec nos matelas et nos draps de soie sur un des ponts supérieurs ; Nous sommes morts de fatigue et équipés de boules Quies et pour moi d'un masque , nous passons une relative bonne nuit.

Arrivée au port et débarqués vers 9 heures, nous quitterons le port vers 10 heures 30 après un interminable contrôle de police. 3 guichets ouverts pour plusieurs centaines de personnes. Un casse-croûte et nous partons à la recherche de notre hôtel "le Nostalgia" au cœur de la vieille ville de Kyrenia renommée Girne. Un charmant petit hôtel mi hôtel mi-auberge de jeunesse.

Vendredi 08 septembre, nous découvrons Nicosie après une longue et dure ascension en sortie de Girne. Le reste de la route est sans grand intérêt, plat avec des bosses. Sa grande banlieue nord et donc Chypriote turque et enfin la ville ancienne entourée de murailles et inscrite dans un cercle quasi parfait. Très sympa à l'intérieur des murailles. Il nous reste quelques Livres turques à dépenser, nous déjeunerons donc, côté nord. J'ai vue sur Google maps qu'il y a avait une cathédrale Ste Sophie et tout à côté une basilique St Nicolas. Les 2 monuments romans ont été en partie détruits et font l'objet de travaux de restauration. Ste Sophie est une mosquée et St Nicolas est dévolu aux Soufis qui proposent des "performances de Derviches tourneurs". Nous payons notre entrée et assistons à cette danse sacrée où les danseurs entrent en communion avec la terre et le ciel. Chaque moment a une signification précise. C'est à la fois très beau et très émouvant car l'on perçoit qu'il se passe quelque chose d'important pour les danseurs. On perçoit leur foi ; ils sont véritablement ailleurs, dans un autre monde.

En sortant, nous redescendons dans notre monde de simple mortels et nous mettons en quête d'un menu capable d'assouvir notre faim. Quelques grillades plus tard, nos livres dépensées nous traversons la ligne contrôlée par la police Chypriote turque puis un no man's land et le contrôle Chypriote grec. Simple formalité. L'hôtel est en centre ville, dans la zone piétonne , super ! Et dès le coucher, désolation ! Les gens font la fête juste sous notre balcon et l'isolation phonique de la chambre, c'est bof !

Un peu fatigués nous réalisons notre étape pour Larnaca, nous sommes un peu pressés car c'est samedi et il nous faut trouver de quoi emballer nos vélos pour partir lundi. Nous ignorions que le samedi après-midi tous les magasins ou presque tous les magasins sont fermés. Néanmoins nous pouvons acheter é rouleaux de papier bulle, du film et du gros scotch. En faisant les poubelles nous récupérons des cartons.

Lundi matin nos vélos emballés sont sur le trottoir.En bagage à main nos sacs rouges pleins de nos vêtements (le plus lourd). Taxi et aéroport. Nous sommes arrivés très tôt et sommes les premiers à passer la sécurité israélienne. Moyennant un coût supplémentaire de 30 Euros nos vélos peuvent embarquer.

Actualités

29 juin 2018

Départ pour Saint Jacques

07 août 2018

Retour de Saint Jacques