Croatie

La Croatie pour nous c'est paisible, surprenant, magnifique. Ce sont les spécialités cullinaires et les portions gargantuesques (au début on commandait 2 plats). Des îles magiques, extraordinaires peuplées de personnes ouvertes et accueillantes. Des paysages beaux à couper le souffle. L'accueil est froid (méfiance ?) et ensuite très chaleureux. Des habitants fiers de leur pays, leur drapeau, leur culture, leur histoire.

La Croatie en 20 étapes et 552 km.

Etapes

Etapes Km Hébergement * Autres
Sočerga       Frontière avec Slovénie contrôle à l'entrée
Roč 17 Apartman MD 5 Petit village fortifié – Studio top – Accueil avec gâteau aux pommes et petit verre d'alcool fait maison.
Kršan 38 Apartman Nina's 2 Accueil avec gâteaux
Cres 43 Chambre Guest House Attilia 5 Accueil chaleureux avec alcool maison – Chambre super clean et confort – 770 m de dénivelé positif
Osor 34 Camping 0 500m de dénivelé
Mali Lošinj – Premuda 26 Apartman 5 200m de dénivelé puis ferry de Mali Lošinj à Premuda, une île avec 1 seul village de pêcheurs
Zadar   Auberge de jeunesse Apartman 3 – 2 Ferry arrivée 23h – Visite de la ville – réparation Tornada - Rayon cassé
Biograd na Moru 30 Studio Jelena 4 En plaine – Jolie petite ville – plage surchargée
Šibenik 58 Hôtel splendido 5 Auberge de jeunesse privée remarquable - 300m de dénivelé positif
Marina 48 Apartman 3 Très dure étape dénivelé positif > à 600 m
Split 44 Résidence Dr. Le Franjo Tuđman 2 Auberge de jeunese tout en haut de la ville.
Vela Luka   Studios Bačić 4 Ferry depuis Split
Korčula 48 Korculapa Apartments 3 Très dure étape avec près de 700m de dénivelé positif
Orebić 6 Guesthouse Lučić 4 Ferry depuis Korčula – Orage à l'arrivée – Gros orage dans la soirée - Très bonne soirée
Trpanj – Ploče 22 Aparthotel Monaco 4 Dénivelé postif > 420 m avec des rampes à 10% - Ferry deTrpanj à Ploče
Komarna 25 Apartments Deak 4 Dénivelé postif 200 m – Erick a le genou qui a triplé de volume
Frontière – Slano 26 Antun Mozara Family House 5 Erick va mieux on a raccourci les étapes pour qu'il se rétablisse.
Zaton Mali 26 Sunset Hoste 2 Auberge de jeunese tout en haut de la ville. 300M dénivelé positif
Dubrovnik 13 Chambre Villa Mandic 5 200m de dénivelé positif – Visite de la ville – Pas de vélociste pour réparer freins Ptit tonnerre
Kupari 15 Camping 3 Super camping vintage – 235m de dénivelé positif
Gruda 25 Chambre 4 230m de dénivelé positif
  8     Frontière avec Monténégro tampon à l'entrée – 135 m de dénivelé positif

Bonjour Croatie

12-17 juil. 2017

Après une dure étape et encore un bon dénivelé positif, nous arrivons à Roč à l'issue d'une très dure montée. Roc est un tout petit village fortifié très charmant. Nous sommes reçu avec l'alcool local et un gâteau aux pommes dans un studio très moderne et super clean. De quoi nous remettre en jambe pour l'étape qui nous attend. Un peu moins dure et néanmoins avec un bon dénivelé encore, l'Istrie est une région un peu montagneuse. Halte à Kršan et nouveau départ vers l'embarcadère de Brestova pour un ferry vers les îles de Cres et Losinj reliées par un pont. Très dure étape à partir du port de Porozina jusqu'à Cres où nous trouvons un magnifique hébergement chez des retraités qui nous font goûter leur propre production très alcoolisée. On a du mal à traverser la rue pour aller au resto !

L’île de Cres est très montagneuse mais d'une beauté à couper le souffle. Une seule route, peu de camions et de bus et passage de véhicules sporadiques liés au débarquements et embarquements du ferry !

Encore 7 km d'ascension puis succession de montées descentes; A midi, tout en haut d'une côte nous flairons une délicieuse odeur de barbecue ! En fait c'est un petit cochon qui tourne gentiment au-dessus un lit de braises incandescents. Sa belle couleur caramel et son odeur extraordinaire nous font jeter les vélos et entrer dans le resto, illico, pour en déguster un morceau ! La ration c'est 400g et bien soit, ce seront 2 rations pour nous donner la force de continuer.

Nous passons le pont tournant pour pénétrer sur l’île de Losinj, nous campons à Ošor.

Le lendemain nous partons tranquillement à Mali Losinj prendre le ferry pour l'ile de Premuda où nous nous reposons dans un appart face à la mer. Premuda est un village avec peu de voitures. Ce sont les cigales, les mouettes et la mer qui assurent le fond sonore ! le pied !!!!

Après les Iles, le continent

17-19 juil. 2017

Après 24 heures idylliques à Premuda nous embarquons pour Zadar où nous arrivons à 23 heures et nous empressons d'aller rejoindre l'hôtel réservé près du port. Demain nous dormirons dans un appartement à Zadar car nous devons faire réparer les roues de Tornada 2 rayons cassés nécessitent remplacement et réglage et mes lunettes. Nous en profiterons pour visiter l'emblême de Zadar : la plus ancienne cathédrale que nous ayons vu puisque sa construction date de 950. Elle a été édifié sur un forum romain en utilisant les pierres de temples trouvées sur place.

Après réparations et une 2ème nuit nous repartons jusqu'à Biograd Na Moru, port et station balnéaire. Petit bain et salade de poulpe + sardines grillées. Nous repartons pour ibenik. Visite la magnifique ville moyenâgeuse et de sa cathédrale Saint Jacques classée par l'UNESCO.

Croisière en adriatique

20-23 juil. 2017

De Šibenik à Split nous avons longé la côte. Nos yeux ne savaient plus où regarder tant il y avait de belles choses à voir. Marina est une marina et peu intéressante. Split est peut-être une belle ville que nous n'avons pas visité, hélas ! Nous sommes arrivé en plein... festival ou je ne sais quoi du genre. Une foule immense avait envahie les rues du centre. On a eu du mal à y pénétrer avec nos vélos et à en sortir pour aller dans une cité universitaire prendre une chambre d'étudiant dans une résidence étudiante transformée en auberge de jeunesse l'été. Bref un environnement désert et ultra moderne loin du centre-ville. Nous avions imaginé passer le week-end à Split et c'est, sans doute, un peu déçu que nous avons décider de re-quitter le continent pour rejoindre les îles qui nous conviennent mieux avec leur douceur de vivre, des voitures moins nombreuses et plus respectueuses, des gens plus ouverts et plus accueillants, vraiment heureux de nous rencontrer...

Un vrai dimanche pour nous deux : petite croisière en adriatique pour quitter le continent et repartir sur des îles. Nous avons pris le ferry ce matin à Split pour Korčula et nous avons pris une chambre à 2 pas de l'embarcadère. Pas envie de rouler, trop chaud et pattes de derrière un molles pour Erick ! Au programme de la journée, 3 heures de bateau, sieste et bain pour moi. L'eau du port était très chaude.

Croatie - Bosnie - Croatie

24-29 juil. 2017

Après un bon moment de détente à Vela Luka (île de Korčula) nous avons repris la route pour la ville de Korčula. Magnifique ville portuaire fortifiée. Après une partielle et rapide visite nous rejoignons notre chambre pou la nuit près de l'embarcadère. Nous sommes un peu morts, l'étape a été un peu longue et surtout avec un gros dénivelé près de 700 m. La chaleur et la difficulté de l'étape ont généré des échauffements.

Mardi : Korčula – Orebić. Le ferry nous emmène sur la presqu’île de Pelješac que nous comptions parcourir du nord au sud. Les dénivelés et nos inflammations nous invitent à revoir nos plans. Nous restons à Orebić pour y réfléchir. Bon repas, spectacle de danse folklorique et énorme orage.

Mercredi nous prenons la route pour Trpanj prendre le ferry pour rejoindre le continent à Ploče. La courte traversée de la péninsule moins de 25 km a été une épreuve difficile pour le genou d'Erick. L'arrête de la presqu’île culmine à plus de 400 m. Le col que nous franchissons était aux alentours des 400m, nous avons du affronter des rampes à 10%.

Jeudi 27 L'étape est prévue courte et facile. Une vingtaine de kilomètres en majorité en plaine le long de la Neretva. J'ai réservé un peu imprudemment près de la route environ 500m mais en bas 100 m de dénivelé à 20%. Le genou d'Erick est énorme, il ne peut plus marcher.  Le restau est à l'autre bout du village. On mange du riz et une boite de maquereau qui voyageaient avec nous depuis le départ. Le soir c'est pâtes et saucisses achetées à l'épicerie. Glace, repos et anti-inflammatoires améliorent l'état du genou. Néanmoins on négocie avec notre logeur la remontée à la route pour nous et nos équipages.

Vendredi, nous faisons une très très courte étape afin de poursuivre le repos nécessaire à une inflammation. Etape en Bosnie

Samedi, nous nous rapprochons par petites étapes de Dubrovnik. Ce soir nous faisons escale dans un joli petit port de plaisance : Slano. Un bon repas, un bon gîte et le cycliste est heureux ! Le genou d'Erick va beaucoup mieux mais on consolide avec des étapes courtes, pas trop dures et les médicaments.

Dubrovnik

30-31 juil. 2017

Une courte étape nous amène à Zaton afin d'éviter l'erreur de Split en arrivant le weekend dans une grande ville touristique. Nous terminons le mois de juillet à Dubrovnik. Nous avons besoin d'un vélociste pour régler un problème de freins avant sur Tornado (monture d'Erick) et à Dubrovnik, qui est une grande ville (env 50000 hab.), il n'y en a pas ! Les 2 seuls vélos dans la ville aujourd'hui c'était Tornada et Tornado ! Tout le monde nous regarde. Nous sommes de vrais stars. Compte tenu de la topographie de la ville, il n'est pas étonnant que les gens ici ne fasse pas de vélo ! Nous sommes descendus au centre ville par une rue si pentue que nos vélos en mainet freins serrés glissaient sur le bitume entrainés par leur seul poids ! La vieille ville de Dubrovnik classée par l'UNESCO vaut le déplacement.

Nous quitterons définitivement la Croatie après demain sans doute.

Dernière nuit Croate à Gruda

01-03 août 2017

En partant de Dubrovnik, nous avions décidé d'une très courte étape compte tenu et de la chaleur et du dénivelé. J'ai poussé Tornada sur des kilomètres.  Nous avons trouvé un camping génial à Kupari. Le premier camping pas cher de Croatie ! Il était temps ! C'est un saut dans le temps au temps de la Yougoslavie que nous a offert ce lieu. Des sanitaires en préfabriqué (béton et fibrociment). Bacs vaisselle et linge en béton prévus pour les groupes et les grandes familles élargies. Un espace barbecue qui pourrait permettre de cuire 2 "porchettas". Le barbecue est entouré de tables et bancs en béton. De vrais beaux emplacements ombragés par différentes essences sont bien délimités par des haies de lauriers roses. Un restaurant désaffecté et un centre d'animation également clos complètent le tableau. Il n'y avait plus qu'à laisser aller notre imagination pour se retrouver 30 à 40 ans en arrière.

On n'a pas fait que rêver, on s'est sérieusement occupé de Tornado qui a besoin de soins urgents. Plus de frein à l'avant et si ça lâche à l'arrière c'est méga gamelle garantie.

Maintenant c'est un peu plus clair grâce à notre ami Google. Nous sommes équipés de freins hydrauliques sur jantes et Tornado a une prise d'air au niveau de la poignée et une légère fuite. Probablement une felure suite à une chute du vélo. Nous n'avons pas le matos pour réparer et on a compris que nous étions seuls au monde ! Après recherches j'ai contacté mon fournisseur préféré en Allemagne "Rose Bikes" afin qu'il nous envoie en express un frein, des patins et un kit réparation hydraulique. Eux, ils ont un vrai service client en capacité de communiquer en français et de résoudre des situations compliquées, non prévues par le site de VPC. D'ici 2 à 3 jours nous devrions recevoir le tout. Donc nous avons réservé à Herceg Novi, au Monténégro,un appartement pour y passer 4 nuits afin d'attendre le colis, réparer le vélo, se reposer, récupérer, préparer la suite du voyage... On a un programme chargé pour ces jours de "repos".

Mais on a besoin de ce repos, la canicule qui sévit ici commence à peser sur nos organismes. La canicule et les incendies font la une de tous les journaux télévisés, on ne comprend pas tout mais les images sont les mêmes qu'en France pour les mêmes sujets.

Ce soir, nous avions décidé de "vivre l'aventure" (sans risque en Croatie) nous n'avions rien réservé et à la première maison où on s'est arrêté on a trouvé une chambre climatisée et tout... Hier le camping n'était pas climatisé ! On a oublié le climatiseur de toile de tente !

Passage de la frontière.

Actualités

29 juin 2018

Départ pour Saint Jacques

07 août 2018

Retour de Saint Jacques