Turquie

Pour nous la Turquie c'est un magnique et très grand pays en plein essor. Des paysages grandioses (le Gers XXL), des routes très belles et très bien entretenues, des automobilistes respectueux des règles et de nous. Des habitants d'une grande amabilité toujours prêts à nous aider à la moindre sollicitation. Un peuple ouvert. des monuments entretenus et en restauration. Des chantiers gigantesques partout. C'est aussi le "tchaï" (thé turc) offert partout. Les bonnes grillades, la çorba, le poisson, les beaux et bons légumes.

La Turquie c'est aussi un goût de "revenez-y" ! c'est sur on y reviendra

Etapes

Etapes Km Hébergement * Autres
Frontière Turque       3 contrôles à la frontière sur la Maritsa
Keşan 33 Hotel Ürek 2 Erreur Maps pas trace des hôtels prévus et un hôtel fermé. Etape sur 4 voies
Malkara 40 Bafa Hôtel 3 Etape dure fort vent de face Etape sur 4 voies
Tekirdağ 61 Uygulama Oteli 3 Etape très dure 650m de dénivelé positi. Vent de face; Etape sur 4 voies
Marmara Ereğlisi 43 Heraklion Hôtel 2 Grosses ascension au départ. 262m dénivelé positif. Etape sur 4 voies
Silivri 33 Silivri Park Hotel 4 Toujours sur la 4 voies et toujours les montagnes russes et toujours vent de face. Nuageux, quelques gouttes.
Büyükçekmece 33 Turkuas Hôtel 2 Toujours sur la 4 voies et de plus en plus fréquentée. Toujours les montagnes russes et toujours vent de face. Nuageux.
Bakırköy 34 Kuk hôtel 3 Toujours sur la 4 voies et très fréquentée. Gros dénivelé au départ et toujours les montagnes russes et toujours vent de face. Dénivelé 464 m
Istanbul 12 Sultanahmet Palace 5 Presque toute l'étape sur du plat le long de la mer sur une magnifique piste cyclable. Visites
Istanbul gare routière 14     Départ 16 heures
Alanya gare routière       Arrivée 8 heures 30
Alanya port 4      
Alanya gare routière 4     Départ 10h 45
Tasucu       Arrivée 17 h
Tasucu port       Embarquement 22h

Enfin la turquie !

Samedi 26 août

Police aux frontières turque qui enregistre notre entrée et tamponne nos passeports et contrôle à la douane et recontrôle policier. Ouf on est passé ! On roule sur une future 4 voies en chantier. A gauche sur plus de 7 km voitures et camions patientent. Nous nous arrêtons manger. Nous ne trouverons jamais les 2 hôtels mentionnés par Google Maps. Nous roulons sur la 4 voies ou plutôt 6 voies (4 voies pour les voitures et 2 pour les autres véhicules : vélo, tracteurs, charrettes hippomobiles,...) Le bitume est neuf, c'est trop bien ! De part et d'autres de la route c'est un peu le désert, rien, pas de villages, quelques fermes, et une succession de bosses plus ou moins grosses. Nous sommes éreintés par cette longue et stressante journée quand nous arrivons enfin à l'hôtel, espéré, au milieu de nulle part. Et là déception immense il est fermé. Il est tard et le prochain village est encore loin. On ne peut pas bivouaquer, il y a des chiens partout. Le restaurateur nous appelle un taxi qui nous amènera à l'hôtel à Keşan

Dimanche 27 août

Une étape plus courte jusqu'à Malkara mais très dure. Je me suis toujours refusée à traverser le Gers et c'est exactement l'équivalent Turc que nous traversons avec la mer de Marmara à notre droite quand la route s'en approche. Même type de paysage, des lacs des fermes, quelques villages. Nous sommes toujours sur la 4 voies que nous ne quitterons pas jusqu'à Istanbul. Un fort vent de face nous freine considérablement et nous jette quand un bus ou un camion nous double un peu près. Nous découvrons le Çiğköfte et de délicieux desserts.

Istambul nous voilà !

26 août - 01 sept. 2017

Lundi 28 août

Sans vent, nous partons, au petit matin, vers Tekirdağ. Le vent se lève avant la pause déjeuner, il est un peu moins fort. Tekirdağ est une ville portuaire, nous y dégusterons du poisson grillé.

Mardi 29 août

Le vent revient plus tôt, mardi matin, toujours Est ou Nord Est. Rafales à plus de 40km/h qui nous clouent sur place. Nous avons décidé de raccourcir nos étapes. Erick, au déjeuner est tenté par la Çorba et des Köfte de Tekirdağ. Il n'a pas compris les explications du serveur et choisi une Çorba aux tripes. Il n'en mange jamais et déteste. A mi-bol, je le vois se décomposer, il vient d’identifier ce qui baigne dans la sauce laiteuse : de petits morceaux de tripes. La viande de mouton hachée et mélangée à du fromage même grillée a du mal à passer. Moi, prudemment, j'avais choisi une salade mixte et du riz au lait en dessert. Après ce délicieux déjeuner, et Erick nauséeux et moi, demi-morte de rire, reprenons la route contre le vent, jusqu'à Marmaraereğlisi. Une délicieuse petite ville balnéaire. La tempête fait rage, la mer est démontée.

Approche d'Istambul

Mercredi 30 août

Fort vent encore et toujours les montagnes russes ! Etape à Silivri, toute pavoisée à l'occasion du Zefar Bayrami. La Fête de la Victoire, commémore la victoire de l'armée Ottomane sur l'armée Grecque lors d'une bataille décisive près d'Izmir. Cette victoire à laquelle a pris part Mustapha Kemal Pasha "Ataturk" permettra quelques mois plus tard à l'Etat Turc de naître.

Jeudi 31 août

Notre 4 voies est devenu D100 ou E5 et elle est de plus en plus chargée ! Heureusement que nous sommes un jour férié cela limite sans doute, au moins, le nombre de camions. Etape identique à la veille, nous approchons d’Istanbul et le paysage est bof ! J'ai acheté notre 2ème chargeur portable suite à un oubli à l'hôtel précédent. Arrêt à Büyükçekmece.

Vendredi 01 septembre

On quitte Büyükçekmece par une ascension le long d'un boulevard à 4 voies. Sur le terre plein central se prélassent des ours polaires, plus loin des pingouins et plus loin encore une cigogne ??? Dans une épouvantable circulation, bien qu'on soit un jour férié nous évoluons dans la très grande banlieue d'Istanbul. Un énorme marché au mouton crée un énorme embouteillage. Les moutons sont égorgés, dépecés et découpés sur place. Impressionnant ! Avec un peu de stress nous arrivons à Barkikoy où, au centre, dans une rue calme une chambre nous attend.

Istambul nous voilà !

Samedi 02 septembre 2017

C'est avec un peu d'appréhension, que nous enfourchons nos vélos pour Sultanhamet, le quartier historique d'Istanbul. Nous nous sommes offert le luxe d'une chambre au Sultanhamet Palace, en face la Mosquée Bleue, à 300m de Sainte Sophie et 600m de Topkapi. Très vite nous rejoignons le boulevard Kennedy 2x3 voies et aussitôt une magnique piste cyclable le long de la mer et du boulevard. La paix du jardin de l'hôtel nous de-stresse. Nous prenons possession de notre magnifique chambre. Tornado et Tornada sont confortablement installé dans l'immense hall près de la réception.

Istambul

02-05 sept. 2017

Nos visites touristiques

Palais de Topkapi

Visite de Topkapi. Le palais des Sultans. Salles de réception, salles de réunions, jardins, bassins, piscine, fontaines et harem. Tout est splendeur, magnificence ! Mosaïques, faïences, marbres, sculptures. Portes et volets recouverts d'incrustations de nacres. Harem : appartement de la Validé, appartement du sultan,... Collections diverses : vaisselle, montres et horloges, flacons, boîtes,... Que de merveilles ! Lui aussi est, en partie, en restauration.

La Mosquée bleue

Visite de la Mosquée bleue. Magnifique et majestueuse de l'extérieur. Nous l'admirons depuis l'hôtel. Splendide à l'intérieur et néanmoins j'ai été déçue par ma visite les nombreux câbles qui soutiennent l'éclairage gâchent un peu la splendeur du monument. Un brouhaha énorme et surprenant dans un lieu de culte et de recueillement. Le jardin est superbe. L'ensemble paie par une énorme affluence sa notoriété.

Eglise Sainte Irène

Sainte-Irène construite dans un premier temps au IVᵉ siècle est la première cathédrale de la ville, avant l'inauguration de Sainte-Sophie. Dans l'enceinte de Topkapi, elle a servi d'entrepôt pendant le sultanat, ce qui lui valut d'être préservée.

Musée de la mosaïque

Visite du musée de la mosaïque. Les mosaïques exposées datent toutes de l'empire romain au début de notre ère. De pures merveilles de délicatesse toutes composées de millions de petits carrés de terre cuite ou de verre coloré. Chaque petit carré fait moins de 1 cm de côté pour les mosaïques murales, ils son un poil plus grands pour les mosaïques de sol. De toutes petites touches de même couleur en dégradé donne l'impression de volume. Les artistes qui ont conçu et réalisé ces œuvres étaient sans doute des génies mais sûrement des champions de patience ! Quel beau travail, quelles belles œuvres !

Sainte Sophie

Visite de Sainte Sophie. Nous devons à Mustapha Kemal Pasha "Atatürk" la transformation en musée de cet énorme monument à la vie religieuse mouvementée, tour à tour chrétienne et musulmane, basilique et mosquée et cela depuis 17 siècles. Magnifiques mosaïques; dimensions extravagantes, peintures d'une grande fraîcheur. D'importants travaux intérieurs et extérieurs de restauration sont en cours. Émouvant et époustouflant.

Les sultans se sont appropriés le monument et y ont accolé de splendides mausolées.

Istambul

Ce que nous avons vu et ce que nous ne verrons pas à Istanbul

Dans l'enceinte de Topkapi on a pu visiter Sainte Irène qui fût la 1ere église de Constantinople. Construite au IVème siècle avant Sainte Sophie.

Depuis une terrasse de Topkapi nous avons vu le pont de Galata

Nous ne verrons pas le Grand Bazaar d'Istanbul, fermé pour cause de Bayram (fêtes). Nous y avons été 2 jours de suite et trouvé les portes closes, même les boutiques autour sont à 90 % fermés.

Beaucoup d'autres musées et monuments restent pour notre prochaine visite.

Ce que nous avons aimé et ce que nous avons détesté à Istanbul

Nous avons adoré, l'hôtel dans lequel nous avons séjourné, un havre de paix et de sérénité nécessaire après et avant nos pérégrinations urbaines. Des chambres hyper clean. Nous avons adoré dîner et petit déjeuner sur la terrasse face à la mer et lézarder dans le jardin près de la fontaine rafraîchissante. Pour ceux qui viendront , à Istanbul, c'est le Sultanhamet Palace

Nous avons aimé la gentillesse des gens avec lesquels nous avons pu parler.

Nous avons adoré la cuisine du Sultan Köşesi Restaurant, ses prix respectueux des touristes et sa proximté de l'Hôtel.

Nous avons détesté nous faire arnaquer par un restaurateur et un commerçant.

Côté santé nous avons attrapé une tourista que nous soignons à grand coup de Coca. Demain les pharmacies seront ouvertes (peut-être) et nous pourrons nous procurer le nécessaire ! Hélàs pour nous le pharmacien a compris que nous souffrons de constipation...

Demain, nous quittons notre halte réparatrice pour un long périple en bus, mais ça c'est une autre histoire.

 

Derniers tours de roues en Turquie

05-06 septembre 2017

Nous allons quitter la Turquie en empruntant bus et bateau. Départ en bus d'une des imenses gare routière d'Istambul à destination d'Antalya.

En cours de route, nous découvrons des payasges sublimes à couper le souffle.

D'immenses bananeraies couvrent les coteaux jusqu'à la mer.

Plus de bateau pour Chypre au départ d'Antalya, uniquement les 2 mois d'été.

Nous devons repartir pour Analya et Tasucu

Actualités

29 juin 2018

Départ pour Saint Jacques

07 août 2018

Retour de Saint Jacques